L’esprit : la passion

.

Parce que de mémoire d’homme,
il n’est pas de meilleur compagnon d’exploration que le cheval pour parcourir le monde.
Parce que dans le monde d’aujourd’hui,
cavaler sur la plage, se laisser bercer par le rythme régulier des sabots, faire corps avec sa monture, flotter avec elle entre terre et ciel,
sont autant de raisons de se sentir vivant.
Parce que partager une passion en est aussi une.
Cavalcades est né.

.

L’Amour du cheval

Ressentir, savourer l’instant et prendre le temps. Se sentir vivant, intensément. Accepter le retour d’un miroir juste et sensible, dénué de filtre et de jugement. Aimer et respecter. Obtenir la complicité d’un cheval pour qu’il accepte de partager avec nous un peu de sa grâce, de sa force, de sa vitesse, de sa beauté, de sa liberté.

Le Pays d’Auge terre de passion équestre

Les écuries de Cavalcades sont nichées au cœur du « triangle d’or des haras » dans le Pays d’Auge, entre Deauville, Cabourg et Livarot. La qualité de ces terres attire les meilleurs élevages au monde depuis plus de deux siècles ainsi que les meilleurs entraineurs, jockeys et cavaliers, ce qui a contribué au développement d’un pôle d’excellence dédié au cheval. La densité d’écuries et de chevaux y est telle que si l’on vous y demande dans quoi vous travaillez, on attend une réponse spécifiant si vous êtes dans le galop, le trot, l’élevage, l’hippique, le dressage, le polo…

Cette densité permet des échanges très riches entre spécialistes de différentes disciplines, échanges plutôt rares ailleurs. Les « gens de chevaux » y sont réunis par la même passion dévorante et une dynamique toute particulière en résulte. Il n’est pas donc pas contradictoire ici de débourrer des chevaux de courses avec les méthodes éthologiques, d’élever des trotteurs et de réformer des Pur-Sang pour la randonnée.

Nous aimons profondément cette terre équestre d’exception et nous nous faisons un plaisir de vous la faire découvrir.

L’art de vivre à la normande, entre terre et mer

Mais que serait notre belle Normandie sans la mer ? L’herbe verte et les vergers ne conduisant pas aux dunes et au sable fin ? La campagne et la mer. Nous aimons les deux, pourquoi choisir ?

C’est un ensemble, la culture, l’architecture et la gastronomie. Alors comme nous manquons rarement une occasion de pêcher, de cueillir, de goûter et d’explorer, nous avons décidé de partager davantage les trésors de notre région avec vous dans nos Carnets de Normandie.