Coquilles Saint-Jacques à la crème fraiche

C’est la saison de la Coquille Saint-Jacques. Nous en avons profité pour en ramener et déguster quelques-unes lors de notre dernière escapade. Voici quelques conseils culinaires pour les savourer.

Choix et préparation des coquilles

Lors de votre achat, préférez des coquilles à l’allure grisâtre qui ne paraissent pas les plus appétissantes au premier abord. Détrompez-vous ! C’est le signe qu’elle n’ont pas été rincées abondamment ce qui leur permet de garder le maximum de goût.
Vous devrez donc, dans un premier temps, à l’aide d’une petite paire de ciseaux, découper le filament noir qui correspond à l’intestin de la coquille.
Ensuite, c’est le moment de les passer rapidement sous une eau claire pour les nettoyer.
Puis, vous les déposerez sur un papier absorbant afin qu’elles égouttent.

Cuisson et assaisonnement

Pendant ce temps, sur un feu moyen, faites chauffer un morceau de beurre et un peu d’huile d’olive dans une poêle.
Quand le beurre commence à mousser, saupoudrer légèrement d’épices (nous utilisons ici un mélange origan, sauge, paprika, thym et moutarde) salez, poivrez et y insérer délicatement les noix de Saint Jacques.
Laisser cuire 1 à 2 minute puis retournez-les. Attention le beurre ne doit surtout pas monter à trop haute température et brûler.
Laisser à nouveau cuire 1 minute puis faire glisser plusieurs cuillères de crème fraîche entière de Normandie le long de la paroi de la poêle afin que celle-ci ne refroidisse pas les coquilles.

Laissez le tout monter doucement en température et servez sur des assiettes bien chaudes. Les coquilles ne doivent surtout pas cuire trop longtemps si vous souhaitez garder tout leur moelleux. Leur chair doit rester transparente à l’intérieur.
Vous accompagnerez ces coquilles d’une timbale de riz ou autres légumes de votre choix.

Passez vite à table avant que cela ne refroidisse !

Bon appétit !